J'ai eu la chance de visiter le restaurant Tatiana à Miami. C'est un cabaret de style est-européen (russe en fait) et nous avons donc droit à un souper-spectacle haut en couleur. L'entrée était une vraie merveille, un caviar d'aubergine surnommé "Odessa". Sur place, tout le monde (nous étions un groupe de 12 personnes) essayait de deviner l'ingrédient magique qui donnait à ce délice toute son originalité et son mordant. De retour à la maison, j'en tenté de reproduire le tout en cuisinant, pour la première fois je dois le dire, un caviar d'aubergine. Voici donc comment je m'y suis prise.

caviar_aubergine_odessa

Aubergine coupée en 2, sur du papier parchemin sur une plaque au four 30 minutes à 350 F.
ail (2 petites gousses écrasées)
tomate (une demi tomate, épépinée)
huile d'olive
huile de sésame grillé
sésame
sel, poivre
sauce soya
jus de citron

J'ai fait cuire les aubergines simplement sur du papier parchemin et je les ai laissées refroidir jusqu'à ce qu'elles soient tièdes. J'ai enlevé la chair avec une cuillière et j'ai mis le tout dans un bol. J'ai gardé la peau goûteuse pour la découper en petit carré que j'ai ajouté à la chair. J'ai coupé la demi tomate en petits dés. J'ai ajouté au goût un peu de jus de citron, l'ail, des graines de sésame, de la sauce soya, du sel et du poivre (très peu) et les deux huiles. J'ai passé le tout au mélangeur jusqu'à la consistance désirée.

Ce peut être très bon en entrée avec une salade, des croutons, des frites, ou un bon pain maison et une mouillette, ou en accompagnement à des craquelins, du fromage, etc. C'est aussi délicieux dans un pita ou un sandwich ou en trempette. Allez y au goût... vous verrez, l'huile de sésame surprend dans cette recette... c'est un vrai plaisir!

Le printemps pointe son nez ici, ma menthe pousse déjà comme de la mauvaise herbe dans le jardin, j'ai bien envie de planter des petites aubergines!